13 novembre 2006

"Femme ou patron: faut-il choisir?": l'un des sujets abordés par l'émission Capital sur M6 rediffusée le 15 novembre à 1h25 ... A ne pas rater!

Une fois n'est pas coutûme, j'ai délaissé quelques minutes mon PC ce dimanche soir pour regarder l'émission Capital sur M6 consacrée aux femmes dans le milieu du travail et notamment dans les affaires et je n'ai pas été déçue.

Le sujet me semblait suffisamment intéressant pour que je délaisse mon poste de travail en pleine journée pour rédiger cet article.

L'émission sera, en effet, rediffusée le 15 novembre 2006 à 1h15.

Si l'heure tardive vous rebutte, il est vraisemblable que la vidéo soit en ligne prochainement mais vous pouvez également commander la cassette ici.

Au sommaire de l'émission des sujets si rarement abordés que l'on se demande s'ils ne relèvent pas du tabou:
  • "Femme ou patron : faut-il choisir ?". A quarante-et-un ans, Chrystel Abadie dirige Cacharel. Comment arrive-t-elle à gérer son entreprise et sa vie de famille ?
  • "Les «vendeuses d'élite» de l'automobile". Vendeuses de voitures, certaines femmes obtiennent de meilleures performances que leurs homologues masculins. Comment font-elles ?
  • "Harcèlement sexuel : les femmes se rebiffent". Encore sujet tabou en France, le harcèlement sexuel est devenu un véritable marché aux Etats-Unis, où des avocats spécialisés prennent en charge les nombreuses plaintes.
  • "Chef : une femme porte la toque". Flora Mikula tente de percer dans le monde de la gastronomie, bastion masculin.
  • "Norvège : recherche désespérément 400 femmes de pouvoir". Une loi a été votée et impose que les conseils d'administration des sociétés soient constitués de 40% de femmes.
Si l'émission vous a inspiré des commentaires, n'hésitez pas à nous en faire part ci-dessous.

1 commentaires:

arnimaje on 14 novembre, 2006 a dit…

Bonjour

Oui j'en ai vu un petit bout en particulier surles vendeurs (euses) d'automobiles. Un univers très masculin mais effectivement les femmes ont des atouts qu'elles ne connaissent d'ailleurs peut être pas! En ligne avec les commentaires d'ailleurs, plutôt que de tomber dans un combat peu glorieux et stérile, misons sur une certaine parité fondée sur les compétences et tout ira mieux!
Bien cordialement

 

Site Info

Followers